Den Pasar

De Denpasar la « capitale », nous n’avons pas vu grand chose en réalité. Visions rapides à travers les vitres de notre « bluebird » taxi qui nous amenait de l’aéroport vers l’hôtel. Puis, quelques sorties dans le quartier, à la nuit tombée, nos pas hésitants en bord de rue saturée de circulation, où il nous fallait faire attention, à chaque pas, à ne pas tomber dans un trou ou encore à ne pas écraser une des multiples offrandes de fruits et de fleurs déposées un peu partout au sol.

Denpasar, ville polluée où se mêlent les gaz d’échappement, les parfums d’encens et ceux des frangipaniers, où même dans les coins les plus crasseux, la nature généreuse déborde de couleurs. Le long de chaque rue, tous les deux pas, un autel fleuri, un exvoto protecteur ou de riches étoffes nouées aux arbres en offrandes aux dieux.

Denpasar, où nous nous remettons doucement du voyage avant de pousser le chemin un peu plus loin, vers le nord sans doute.

IMG-20180911-WA0003.jpg

rpt

dav

Kriss

3 commentaires

  1. merci pour toutes ces belles images de votre arrivee..

    J'aime

  2. catherine mathieu dit :

    Bonjour?, bonsoir?, Plus de nouvelles, dommage… Pierre nous faisait rêver…A quand la suite? Je vous embrasse tous, Zoro se joint à moi!

    J'aime

    1. Ça arrive, ça arrive ! Voilà déjà quelques images d’Ubud et de Sidemen.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.